Tout savoir sur les allergies, intolérances, le végétarisme et les régimes particuliers en Europe.

Dans le cadre des élections européennes, nous tenions absolument à aborder le sujet. Commençons avec les allergies et intolérances.

 

Tout d’abord, le règlement INCO, qui permet la mise en évidence des allergènes dans la liste des ingrédients, l’information nutritionnelle obligatoire et uniforme et l’accès à toutes les informations nutritionnelles pour les ventes à distance est une législation européenne. Ainsi, elle nous permet de voyager plus sereinement dans toute l’Union Européenne. L’Union Européenne recense 14 allergènes majeurs tandis que les Etats Unis en recense 10.

 

L’Europe compte 17 millions de personnes ayant des allergies alimentaires. Ce chiffre, qui parait exhorbitant,est bien inférieur aux Etats Unis qui compte 2 fois mois d’habitants et 32 millions de personnes touchées par des allergies alimentaires.

 

Concernant les traitements et notamment le traitement d’urgence Epipen, les européens bénéficient de prix plus abordables que les américains. Tandis que le prix moyen européen s’élève à 70 euros, il s’élève à plus de 600 dollars aux Etats Unis.

 

L’Europe est également mobilisé dans la prévention et le traitement des allergies. Ainsi, l’Efanet (European Fundation of Allergy and Airways Diseases Patient Association), qui regroupe notamment des associations françaises (Asthme et Allergie, Afpral) permet une mutualisation des connaissances à travers l’Europe.

 

Photo prise par Drew Angerer, AFP

 

Concernant le végétarisme, l’Europe est très hétérogène. Tandis que les allemands et les anglais atteignent les plus fortes proportions de végétariens, les portugais et les français sont plus sceptiques en la matière.

 

Lancé à la fin des années 90 en Europe, le V-Label permet de détecter les produits végétariens et végétaliens. Le V-Label labellise plus de 15 000 produits dans le monde et est reconnu mondialement.

 

L’Union Européenne a une organisation promouvant le végétarisme : the European Vegetarian Union.

 

Dans le classement “Top Vegan-Friendly Cities in the World” réalisée par HappyCow, 4 villes européennes apparaissent : Londres, Berlin, Prague et Paris.

 

 

 

 

Ainsi, l’Union Européenne représente une ressource importante pour les personnes allergiques, intolérantes, végétariennes ou végétaliennes. Elle permet de mutualiser la recherche, de créer un espace qui nous permet à chacun de nous repérer mais aussi de renforcer les organisations associatives. Elle est également moteur de l’innovation : plus de 118 programmes de financement européens sont disponibles pour l’innovation.

 

 

Sources :

https://www.foodallergy.org/life-with-food-allergies/food-allergy-101/facts-and-statistics

https://arstechnica.com/science/2018/08/fda-approves-generic-version-of-mylans-600-epipens-but-the-price-is-tbd/

http://www.eaaci.org/attachments/131119%20EAACI%20Allergens%20Brochure%20FRANCES.pdf

http://www.efanet.org/

https://www.happycow.net/vegtopics/travel/top-vegan-friendly-cities