Echange avec Pierre Cressard fondateur de Nahibu

 

Nous avons pu échanger avec Pierre Cressard le fondateur de Nahibu, un service qui propose une analyse de votre microbiote et qui vous aide à mieux le comprendre.

 

Pouvez vous nous parler de votre parcours et votre histoire, qui vous ont conduit à créer Nahibu ? 

 

J’ai une formation en entrepreneuriat et en innovation à l’ESSCA, une école de commerce à Angers. J’ai ensuite travaillé en tant que commercial export pendant 7 ans, dans l’agro alimentaire principalement. Nahibu est un projet de longue date. Nous voulons, avec Chrystèle Cressard, contribuer à l’amélioration de la santé par l’alimentation depuis la fin de nos études. Nous partageons cette envie de vouloir participer à la transformation de l’alimentation, et Nahibu est un outil fantastique pour le faire. Nous avons envisagé plusieurs projets, avec toujours ce même objectif, et puis les avancées technologiques en séquençage haut débit du métagénome devenant plus accessibles, nous avons lancé l’activité de Nahibu en 2019.

 

Que proposez vous à travers Nahibu ? 

 

Au service de la population, Nahibu a pour objectif de faire prendre conscience de l’importance de l’écosystème que nous hébergeons au sein de nos intestins : le microbiote intestinal. Grâce à une analyse métagénomique de très haute précision, nous proposons à tous de découvrir cet organe négligé, son importance, et d’apprendre à mieux vivre avec ces milliards de bactéries grâce à notre solution de nutrition personnalisée.

 

 

 

Pouvez vous nous parler du microbiote intestinale ?

 

Au même titre que la santé de notre planète repose sur sa biodiversité, la santé de l’homme dépend de l’équilibre de son microbiote. Composé de milliers de milliards de micro-organismes, celui-ci évolue au sein de notre corps et assure notre bien-être et notre santé, en échange bien-sûr du gite et du couvert… Aujourd’hui, nous commençons seulement à comprendre cette exceptionnelle richesse, au moment où malheureusement, elle s’appauvrit. La consommation excessive d’antibiotiques et l’alimentation ultra transformée ont fait dramatiquement chuter la biodiversité du microbiote des populations occidentales lors de ces dernières décennies, entraînant la perte de fonctions humaines. Car les fonctions du microbiote, digestives, métaboliques, cognitives et immunitaires dépendent de son équilibre. La mission de Nahibu est de préserver cette richesse.
 

Qui sont vos clients ? Projetez vous de faire des analyses précises qui pourraient faire avancer la recherche ? Êtes-vous en contact avec des chercheurs ?

 

Soucieux de son bien-être et convaincu qu’une alimentation adaptée peut transformer le quotidien, notre client « type » est quelqu’un de curieux, en recherche de réponses, et d’outils pour prendre le contrôle de son propre parcours de vie.
Bien-sûr, l’expertise de Nahibu n’aurait pas pu autant s’acquérir sans cette grande proximité que nous avons développé avec le monde de la recherche depuis le départ. Nous avons démarré notre activité par un contrat de collaboration recherche avec l’unité Métagénopolis de l’INRAE. Ils font partie des meilleurs chercheurs au monde sur le sujet. Aujourd’hui, nous travaillons en étroite collaboration avec le monde de la recherche pour contribuer à faire progresser la science du microbiote, à différents niveaux. Le Pr émérite Stanislav Dusko Ehrlich, pionnier mondial du microbiote, nous a rejoint à ce titre dès le début de l’aventure Nahibu.

 

Vous considérez vous comme une entreprise à mission ?

 

Chaque entreprise a une mission. Que ce soit d’apporter un service à la population là où ce n’est pas encore disponible, ou de créer de l’emploi et de contribuer à la création de valeur pour la société au sein de laquelle nous vivons. Nahibu a pour mission de contribuer à la transformation de l’alimentation. C’est une mission ambitieuse, un peu complexe, mais pleine de sens pour nos clients, et très certainement pour les lecteurs d’EatsPossible !

 


READ EAT

Afficher les boutons
Masquer les boutons