Connaissez-vous l’intolérance au fructose ?

 

Présent naturellement dans les fruits, les légumes et le miel, le fructose est régulièrement sujet à débat. Est-il bon ou mauvais pour la santé ? Qu’est ce qu’est l’intolérance au fructose ?

 

Tout d’abord, le fructose et le glucose sont les deux composants du saccharose, communément appelé sucre de table.

 

Comme le glucose, le fructose est un monosaccharide. Le glucose est directement absorbé par la muqueuse de l’intestin grêle et augmente la glycémie de façon considérable (l’index glycémique du glucose est de 100). Le fructose est également absorbé par la muqueuse de l’intestin mais plus lentement : ainsi, son index glycémique n’est que de 20.

 

Toutefois, des études récentes montrent que le fructose a un effet encore plus néfaste que le glucose. En effet, notre corps transforme le fructose en glucose dans le foie pour l’utiliser comme énergie. Ainsi, le fructose pourrait être responsable d’une stéatose hépatique contribuant au développement d’une insulino-résistance et donc, à terme, d’un diabète de type 2. Toutefois, il faut continuer à consommer des fruits et des légumes, même s’ils contiennent du fructose. Il conviendra d’éviter au maximum les produits transformés enrichis en fructose.

 

Aussi, le fructose peut être la cause de nombreuses intolérances dont une forme sévère appelée l’intolérance héréditaire au fructose.

 

Tout d’abord, l’intolérance la plus connue est la malabsorption du fructose qui est très courante dans le monde occidental. Comme la plupart des allergies et intolérances alimentaires, la malabsorption du fructose est une combinaison de causes génétiques et environnementales. Ainsi, le fructose est mal absorbé et provoque des gaz et une digestion difficile. Certaines personnes atteintes de malabsorption du fructose ont des sensibilités à un groupe d’aliments qui comprend des oligosaccharides fermentescibles, des disaccharides, des monosaccharides et des polyols (FODMAP).

 

La fructosurie essentielle est un trouble rare causé par la déficience d’une enzyme qui intervient dans la dégradation du fructose. La fructosurie essentielle n’est pas nocive et les personnes atteintes de cette maladie sont généralement asymptomatiques, n’ont pas besoin de traitement et ne doivent pas suivre de régime d’éviction.

 

Enfin, l’intolérance héréditaire au fructose est une forme sévère d’intolérance au fructose. Il s’agit une maladie du métabolisme des glucides due à un déficit de l’enzyme nécessaire au métabolisme du fructose. Ainsi, de petites quantités de glucides ingérés peuvent entrainer une hypoglycémie et des lésions rénales et hépatiques. Dans ce cas, il faudra absolument exclure toutes les sources de fructose et de saccharose. Le glucose sera quant à lui nécessaire pour pallier l’état d’hypoglycémie.

 

L’identification des intolérances au fructose doit nécessairement se faire par un médecin et les régimes d’éviction doivent être suivis avec la plus grande attention.

 

Vous présentez également une intolérance au fructose ? Racontez-nous !

 


READ EAT

Afficher les boutons
Masquer les boutons