Allergique aux métaux ? 6 endroits surprenants ou ils peuvent se cacher.

 

Si vous souffrez d’allergies aux métaux, vous savez peut-être que toucher des pièces de monnaie, des bijoux et même des poignées de porte peut déclencher une réaction, connue sous le nom de dermatite allergique. Il est surprenant de découvrir que des métaux peuvent se cacher dans d’autres objets avec lesquels vous êtes en contact quotidiennement.

 

Mais quels métaux sont les plus susceptibles de déclencher des allergies et ou les trouve-t-on ?

 

Comment le corps réagit ?

 

Les allergies aux métaux sont similaires à tout autre type de réaction allergique. La substance incriminée est perçue comme un envahisseur étranger et provoque une réponse immunitaire.

 

Les symptômes de l’allergie aux métaux vont de légers à graves. Le plus souvent, il s’agit d’une dermatite de contact : les symptômes sont des rougeurs localisées, des irritations, de l’inflammation et de la douleur. Exposée trop longtemps au métal allergène, la peau peut devenir plus foncée et présenter des craquèlements à certains endroits.

 

Il est possible de développer une allergie à n’importe quel métal. Le nickel, le cobalt et le chrome sont les allergies les plus fréquentes. Les fabricants de bijoux utilisent souvent du nickel et du cobalt pour les allier à d’autres métaux. Le nickel est le métal qui pose le plus de problèmes : en effet, il est très utilisé dans les bijoux, pour la fabrication de téléphones mais il est aussi présent naturellement dans l’alimentation notamment dans le chocolat, l’ananas ou encore les harengs. L’allergie au nickel concerne 10% de la population mondiale.

 

Les métaux moins susceptibles de provoquer une réaction sont les suivants :

 

-Cuivre

-Or jaune

-Platine

-Acier inoxydable

-Argent sterling

 

Concernant l’or jaune, il faut privilégier 14 carats ou plus. Il faut éviter les bijoux en or blanc et plaqués, car ils sont souvent alliés au nickel ou au cobalt.

 

Ou peuvent se cacher les métaux ?

 

Le métal ne se cache pas que dans le maquillage. Il peut être présent dans des lieux où objets insoupçonnés.

 

1-Les encres de tatouage. En effet, les pigments dans les encres de tatouage peuvent contenir du cobalt et d’autres métaux lourds.

 

2-Les téléphones portables. Les téléphones sont une source possible : en effet, ils libèrent du nickel et cobalt.

 

3-Les montures de lunettes. Comme les bijoux, les montures de lunettes sont parfois fabriquées avec du nickel ou au cobalt. Les montures en acier inoxydable ou en plastique sont moins allergisantes.

 

4-Le textile. Les boutons de jean sont souvent en nickel. Par ailleurs, les fermetures éclairs peuvent également contenir des métaux allergisants.

 

5-Les cosmétiques et savons. Les cosmétiques tels que l’eye liner et le fard à paupières peuvent contenir des métaux allergisants.

 

6-Les implants. Les implants dentaires contiennent du titane. Des tests cutanés peuvent être réalisés en amont s’il y a suspicion d’allergie.

 

Repérer, gérer les allergies aux métaux

 

Les tests cutanés permettent de détecter les allergies au métal.

 

Quand une allergie est avérée, il est important de travailler avec un dermatologue pour trouver des moyens de limiter l’exposition.

 

Si vous voulez en savoir plus sur l’allergie aux cosmétiques, nous avons écrit un article sur le sujet juste ici

 

Source

Source

 

 


READ EAT

Afficher les boutons
Masquer les boutons