4 produits laitiers naturellement pauvres en lactose

 

Les personnes intolérantes au lactose évitent souvent de manger des produits laitiers.

 

C’est généralement parce qu’elles craignent que les produits laitiers puissent provoquer des effets secondaires indésirables.

 

Cependant, les produits laitiers ne sont pas tous riches en lactose.

 

Cet article parle de 4 produits laitiers pauvres en lactose.

 

L’intolérance au lactose est un problème digestif très courant. En effet, il affecte environ 65% de la population mondiale.

 

Les personnes intolérantes ont un déficit de l’enzyme lactase. Produite l’intestin, la lactase est nécessaire pour décomposer le lactose, le principal sucre présent dans le lait.

 

Sans lactase, le lactose peut traverser l’intestin sans être digéré et provoquer des symptômes tels que des nausées, des douleurs, des gaz, des ballonnements et de la diarrhée.

 

Cependant, de nombreux produits laitiers ne contiennent pas suffisamment de lactose pour causer des problèmes aux personnes intolérantes.

 

Le beurre

 

Le beurre est un produit laitier très riche en matières grasses fabriqué en baratant de la crème ou du lait afin de séparer les matières grasses solides et liquides.

 

Ainsi, toute la partie liquide du lait qui contient le lactose est éliminé pendant le traitement. La teneur en lactose du beurre est donc très basse, à l’état de traces. Ce niveau de lactose n’est pas à même de provoquer les symptômes de l’intolérance.

Sources

 

 

Le fromage à pâte dure

 

Le caillage et l’égouttage du lait permettent d’éliminer une grande partie du lactose. En effet, le caillage sépare le liquide (le petit lait) du solide (le caillé) et l’égouttage élimine le petit lait.

 

Étant donné que le lactose dans le lait se trouve dans le petit-lait, une grande partie est éliminée lors de la fabrication du fromage.

 

Cependant, la quantité de lactose dans le fromage peut varier, et les fromages avec les quantités les plus faibles sont ceux qui ont vieilli le plus longtemps.

 

En effet, les bactéries présentes dans le fromage décomposent une partie du lactose restant, ce qui réduit sa teneur. Plus un fromage vieillit, plus le lactose est décomposé par les bactéries qu’il contient.

 

Cela signifie que les fromages à pâte dure vieillis sont souvent très pauvres en lactose.

 

Des portions modérées de fromages telles que le cheddar, le parmesan, la mimolette sont souvent bien tolérées par les personnes intolérantes au lactose.

 

Les fromages les plus riches en lactose sont les fromages frais : cottage cheese, mozzarella, fromage à tartiner…

 

Le yaourt

 

Les personnes intolérantes au lactose trouvent souvent le yaourt beaucoup plus facile à digérer que le lait. En effet, la plupart des yaourts contiennent des bactéries qui décomposent le lactose.

 

Les yaourts gras tels que les yaourts grecs sont les yaourts contenant le moins de lactose car ils contiennent beaucoup de matières grasses. Ces yaourts contiennent donc moins de lactosérum.

 

Le Kefir

 

Le kéfir est une boisson fermentée traditionnellement fabriquée en ajoutant des « grains de kéfir » au lait animal. Les graines de kéfir sont un levain constitué essentiellement de bactéries lactiques et de levures.

 

Comme le yaourt, les grains de kéfir contiennent des bactéries qui aident à décomposer et à digérer le lactose dans le lait.

 

Le kéfir est donc mieux toléré par les personnes intolérantes au lactose, lorsqu’il est consommé en quantités modérées.

 

Contrairement à la croyance populaire, il n’est donc pas nécessaire pour les personnes intolérantes au lactose d’éviter tous les produits laitiers.

 

En effet, certains produits laitiers comme les 4 dont il est question dans cet article sont naturellement pauvres en lactose.

 

En quantités modérées, ils sont dans l’immense majorité des cas bien tolérés par les personnes intolérantes au lactose.

 

N’hésitez pas à découvrir notre article sur les meilleures alternatives au lait.


READ EAT

Afficher les boutons
Masquer les boutons